Navigation – Plan du site
Autres articles

Des ossements dans les citernes
Les exemples de Dharih (Jordanie) et de Qalhāt (Oman)

Hervé Monchot et Philippe Béarez
p. 339-352

Résumés

Éléments essentiels des villes et villages au Moyen-Orient durant les époques antique et médiévale, les citernes se transforment rapidement en dépotoirs après leur abandon, devenant ainsi de véritables garde-mémoire des activités économiques. Cet article présente et discute deux assemblages fauniques issus de citernes, la grande citerne du sanctuaire antique de Dharih en Jordanie, réutilisée par un village antique tardif et proto-islamique, et la citerne B2 de la ville médiévale de Qalhāt en Oman.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en novembre 2018.

Plan

Introduction
La grande citerne de Dharih (Jordanie)
Le site
Le matériel osseux
Interprétation
La citerne B2 de Qalhāt  (Oman)
Le site
Le matériel osseux
Les mammifères marins
Les poissons
Interprétation
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Avec la source ou le puits et l’aqueduc, la citerne est le troisième pilier de l’approvisionnement hydraulique des villes et villages au Moyen-Orient. Destinées à stocker l’eau de pluie qui ruisselle sur les toits, les terrasses et dans les cours, notamment pendant les mois d’hiver, ou qui provient d’un approvisionnement manuel depuis un wadi ou un puits, les citernes, qu’elles soient publiques, communautaires ou domestiques, sont indispensables pour faire face à l’absence de précipitations pendant les longs mois d’été . Après des pénuries d’eau ou des dysfonctionnements, il n’est pas rare de voir des citernes transformées en fosses à détritus dès que leur usage primitif est abandonné : fosses pour tous types de déchets, céramique  et ossements d’animaux, en particulier, et cela quelles que soient les époques . Les os d’animaux sont une des trouvailles les plus fréquentes des fouilles archéologiques et livrent de nombreuses informations sur l’utilisation des animaux dome...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Hervé Monchot et Philippe Béarez, « Des ossements dans les citernes
Les exemples de Dharih (Jordanie) et de Qalhāt (Oman) », Syria, 93 | 2016, 339-352.

Référence électronique

Hervé Monchot et Philippe Béarez, « Des ossements dans les citernes
Les exemples de Dharih (Jordanie) et de Qalhāt (Oman) », Syria [En ligne], 93 | 2016, mis en ligne le 01 novembre 2018, consulté le 30 mai 2017. URL : http://syria.revues.org/4624

Haut de page

Auteurs

Hervé Monchot

Labex Resmed - Université Paris-Sorbonne,UMR 8167 « Orient & Méditerranée »,1, place Victor-Cousin, 75005 Paris

Philippe Béarez

Archéozoologie, archéobotanique: sociétés, pratiques et environnement (UMR 7209), Sorbonne Universités, Muséum national d’histoire naturelle, CNRS

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses IFPO

Haut de page
  • Logo IFPO
  • Revues.org