Navigation – Plan du site
Autres articles

An Umayyad period magical amulet from a domestic context in Jerash, Jordan

John Møller Larsen, Achim Lichtenberger, Rubina Raja et Richard L. Gordon
p. 369-386

Résumés

Durant la campagne 2014 du projet dano-allemand « Quartier nord-ouest de Jérash », une petite capsule à lamelle de métal fut trouvée dans une maison détruite par un séisme au milieu du viiie s. La capsule, qui conservait des traces de fibres textiles, était bien conservée et contenait une bande de feuille d’argent (lamelle) étroitement enroulée qui, extraite, se révéla porter des lettres d’allure sémitique. Comme elle ne pouvait pas être déroulée manuellement, elle fut soumise à une tomographie par ordinateur et « déroulée » numériquement grâce à un logiciel spécial. Cet article présente la lamelle et sa capsule ainsi que le contexte archéologique, une maison privée scellée par un séisme au milieu du viiie s. sur la terrasse est du Quartier nord-ouest de Jérash. La lamelle, qui contient aussi quelques signes (des signes magiques), est interprétée comme une amulette s’inscrivant dans la tradition sémitique aussi bien que gréco-romaine mais qui, dans ce cas, appartient sûrement à la période omeyyade.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en novembre 2018.

Plan

Introduction
The East Terrace in the Northwest Quarter
The lamella and its case
Philological analysis
Conclusion
Appendix : Some unintelligible Greek phylacteries on precious metal in the Graeco-Egyptian tradition 

Aperçu du texte

Introduction

Jerash, ancient Gerasa, a multi-period site in northern Jordan, has been the focus of much research over the last century (fig. 1). From the 1920s, when large-scale excavations were carried out by Yale University, consisting of teams also involving British archaeologists, until today the site has undergone intensive study of its urban history in several periods.  The development of the site in more recent times when a modern settlement began to expand on the eastern side of the Wadi Jerash, the ancient Chrysorrhoas (the Golden River), has meant that archaeological exploration is now focused almost exclusively on the western side of the wadi, where the most monumental complexes dating to the Roman period are located. The site flourished from the 1st cent. ce into the early Islamic period. Although the earthquake of 749 ce devastated large parts of the city,  some evidence has recently been found for a degree of continuation into the Abbasid period,  but substantial archae...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

John Møller Larsen, Achim Lichtenberger, Rubina Raja et Richard L. Gordon, « An Umayyad period magical amulet from a domestic context in Jerash, Jordan », Syria, 93 | 2016, 369-386.

Référence électronique

John Møller Larsen, Achim Lichtenberger, Rubina Raja et Richard L. Gordon, « An Umayyad period magical amulet from a domestic context in Jerash, Jordan », Syria [En ligne], 93 | 2016, mis en ligne le 01 novembre 2018, consulté le 25 mars 2017. URL : http://syria.revues.org/4656

Haut de page

Auteurs

John Møller Larsen

Institute for Culture and Society, Aarhus University, Denmark

Achim Lichtenberger

Institut für Archäologische WissenschaftenRuhr-Universität Bochum, Germany

Articles du même auteur

Rubina Raja

Classical Art and Archaeology

Articles du même auteur

Richard L. Gordon

Erfurt University, Max Weber Center for Advanced Cultural and Social Studies, Germany

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses IFPO

Haut de page
  • Logo IFPO
  • Revues.org